Project Aspiro:

Une ressource en matière de planification de carrière et d’emploi pour les personnes aveugles ou ayant une vision partielle

Habiletés à communiquer : conseils pour la lecture

Pour les lecteurs ayant une vision partielle

Les personnes ayant une vision partielle sont généralement des lecteurs d’imprimés. Elles utilisent des dispositifs optiques (lunettes, verres de contact, loupes ou télescopes), grossissent les caractères au moyen d’un logiciel de grossissement du texte à l’écran, grossissent mécaniquement les caractères au moyen de copieurs ou commandent livres et autres documents en gros caractères.

Après avoir consulté votre ophtalmologiste, optométriste ou autre spécialiste de la vue, qui vous aidera à choisir les dispositifs optiques appropriés, il serait utile que vous examiniez les stratégies et techniques ci dessous; certaines d'entre elles pourraient vous être utiles au travail.

  • Utilisez les dispositifs optiques que l'on vous a prescrits : lunettes ou dispositifs de grossissement à main ou sur pied pour lire de près (jusqu’au bout du bras étendu) et télescopes ou jumelles pour lire de loin (plaques de rue, délimitations des aires d’autobus, etc.). Si le dispositif ne vous aide pas, rapportez le au spécialiste qui vous l’a prescrit en lui expliquant que vous en avez fait l'essai et pourquoi il ne vous convient pas.
  • Informez vous au sujet des technologies adaptées ou accessibles qui pourraient vous être utiles, par exemple les télévisionneuses (télévision à circuit fermé) et les logiciels de grossissement du texte affiché sur l’écran pour votre ordinateur, et utilisez les.
  • Placez votre bureau ou votre poste de travail de manière à faire dos aux fenêtres, afin de ne pas être en face du soleil ou des stores.
  • Réduisez au minimum l'éblouissement sur votre écran d’ordinateur ou vos surfaces de travail. Essayez d'utiliser un écran d'ordinateur antireflet.
  • Utilisez un éclairage direct qui convient à votre problème oculaire (une lampe col de cygne avec une ampoule halogène ou incandescente, par exemple).
  • Assurez vous que votre poste de travail est éclairé de la manière qui vous convient le mieux. Si vous préférez l'éclairage naturel, demandez un poste de travail avec une fenêtre. Pensez à utiliser un porte livre, par exemple à tige réglable, afin de rapprocher les documents de vos yeux et d'avoir les mains libres.
  • Privilégiez les couleurs contrastantes : couleur pâle sur fond foncé ou vice versa. Utilisez des crayons-feutres foncés (noirs) sur du papier blanc. N'utilisez pas de papier bon marché qui provoque des bavures quand vous y écrivez avec des feutres. Pensez à faire une petite provision de papier à lignes foncées pour prendre des notes.
  • Si les textes denses ou chargés vous donnent du mal, pensez à utiliser un typoscope. Il s'agit d'un petit écran de carton foncé au milieu duquel se trouve une ouverture à travers laquelle on peut voir une ligne de texte, en éliminant le reste du texte ou des images.
  • Ayez à portée de main une feuille d’acétate de couleur (une feuille de matière plastique transparente ou un protège document, par exemple). La plupart des gens préfèrent le jaune, mais certains préfèrent le rouge ou le bleu; l'acétate de couleur placée sur une feuille imprimée fait ressortir les caractères et facilite la lecture.
  • Si l'éclairage par le haut ou la lumière du soleil vous gêne, pensez à porter une visière ou une casquette (n'oubliez pas d'expliquer à votre supérieur et à vos collègues pourquoi vous le faites).
  • Si les périodes de lecture prolongées vous fatiguent les yeux, pensez à utiliser l'audiotexte ou le lecteur d’écran comme complément au texte imprimé.
  • Informez vous au sujet des technologies adaptées ou accessibles qui pourraient vous être utiles, par exemple les télévisionneuses (télévision en circuit fermé) et les livres numériques.
  • Pensez à étiqueter vos dossiers et vos espaces de rangement au moyen d'une étiqueteuse à ruban en relief à caractères blancs sur fond foncé. Si vous distinguez les couleurs, vous pouvez aussi envisager d'utiliser des dossiers ou des classeurs de couleur pour organiser vos documents ou vos projets.

Pour les lecteurs aveugles

Les personnes aveugles sont généralement des lectrices de documents tactiles (braille) ou sonores (textes enregistrés ou électroniques). Elles utilisent souvent un lecteur d'écran pour lire ce qui est affiché à l'écran de leurs ordinateurs et elles combinent parfois cette technologie avec l'affichage en braille, afin d'obtenir des sorties tactiles et sonores.

Les lecteurs de braille peuvent produire leurs propres documents en braille en numérisant le texte imprimé et en le convertissant en braille au moyen d’un logiciel de transcription en braille et en utilisant une imprimante braille pour la copie finale. Il est aussi possible de commander les documents d’une bibliothèque ou d’un transcripteur en braille.

Si un lecteur aveugle préfère les documents sonores, il peut numériser les ouvrages imprimés et les convertir en fichiers électroniques, les écouter à l'aide d'un logiciel de lecture ou les conserver en format MP3 ou MP4 en vue de les écouter au moyen d'un appareil mobile.

On trouve aussi de nombreux livres parlés dans le commerce et les librairies ou on peut en obtenir par l’entremise de services de lecture.

Après avoir déterminé le média avec lequel vous êtes le plus à l'aise, soit le braille, le texte parlé, le texte électronique ou une combinaison de ces médias, vous pouvez examiner les techniques et les stratégies ci dessous; certaines d’entre elles pourraient vous être utiles au travail.

  • Assurez vous d'avoir la place nécessaire pour la technologie et les outils adaptés dont vous vous servirez régulièrement ainsi que les espaces de rangement pour les appareils que vous utiliserez moins souvent (numériseur, imprimante braille, imprimante ordinaire, lecteur autonome, etc.).
  • Assurez vous qu'il y a des prises de courant et des barres d'alimentation facilement accessibles pour recharger vos appareils.
  • Organisez votre espace de travail de manière à pouvoir utiliser plusieurs appareils en même temps : votre ordinateur, un assistant personnel, une machine à écrire le braille mécanique, un abaque ou une calculatrice, votre téléphone, etc.
  • Si vous utilisez des documents sonores, n’oubliez pas de mettre les écouteurs pour ne pas déranger vos collègues qui se trouvent à proximité.
  • Apposez des indicateurs tactiles pour reconnaître facilement le matériel qui sert à tout le personnel et qui n'est pas spécifiquement conçu ou adapté pour les personnes ayant une déficience visuelle, par exemple le four à micro ondes, les copieurs, les machines distributrices, les fournitures de bureau et les autres choses ou endroits auxquels vous voulez avoir facilement accès.
  • Prévoyez des outils de lecture de substitution que vous pourrez utiliser en cas de panne de votre matériel informatique ou aux endroits où il n'y a pas de source de courant, par exemple un appareil d'enregistrement et de lecture audionumérique à piles et des documents en braille sur papier.
  • Pensez à utiliser une étiqueteuse à ruban en relief qui produit des étiquettes en braille et servez vous de ruban transparent, afin que vos collègues voyants puissent lire ce qui est écrit sous vos étiquettes. Étiquetez à tout le moins vos dossiers, vos classeurs et vos espaces de rangement.
  • Si vous ne savez pas lire le braille, vous pourriez envisager d'utiliser un appareil d'étiquetage à sortie sonore (affiches parlantes, étiqueteuse vocale Penfriend, étiqueteuse parlante Sherlock, Voxcom, boîtes de conserve parlantes, etc.).
  • Si l'espace le permet, gardez des versions papier du matériel de référence (dictionnaires, Rolodex, etc.) à votre poste de travail.​​​